Une Saint Vincent d’exception.   

Une fois n’est pas coutume, cette année la Confrérie de Saint Vincent de Cramant a choisi d’organiser le défilé l’après-midi et le banquet le soir afin de proposer une Saint Vincent d’exception et de rassembler tous les Cramantais et leurs amis un vendredi soir.

        Nous avons été accueillis par Didier Crochet, viticulteur, et sa femme Nathalie, qui nous ont offert le verre de l’amitié. Petits et grands, parés des habits traditionnels champenois ont défilé dans les rues de Cramant. A l’église Saint Gibrien, le Père François de Mianville a béni les brioches qui ont été partagées avec les membres de la communauté. La chorale de Cramant et l’Harmonie d’Avize ont accompagné la cérémonie.

      Monsieur Pierre-Yves Raffin, président de la Confrérie, a ouvert le vin d'honneur en remerciant les membres de l’assemblée pour leur participation et a annoncé l’entrée de Philippe Ronseaux dans la Confrérie. Après avoir rappelé les événements de l’année, il a laissé la parole aux invités d’honneur.

Monsieur Denis Pinvin, maire de la commune, a évoqué les projets à venir, notamment le projet d’ouverture d’un terrain de golf sur notre secteur. Madame Marie-Pierre Vacavant, chef de projet vigne du CIVC, a félicité la section locale de Cramant pour son initiative concernant la pose de racks dans les parcelles de vignes. Elle a rappelé ce qu’était la confusion sexuelle et souligné que ce rassemblement pouvait devenir un moment convivial. Monsieur Pierre-Emmanuel Taittinger, président du Champagne Taittinger et de l’Association Viticole Champenoise, a mis l’accent sur la nécessité de se rassembler, d’embellir notre région afin de valoriser la Champagne par le développement du tourisme : «La Champagne, c’est une terre d’accueil, une terre de générosité. […] Il y a des maisons de champagne, des vignerons, des coopérateurs, mais nous ne sommes qu’une seule famille, c’est la famille du champagne».

Chaque invité a honoré la mémoire de Pierre Cheval, fervent défendeur de notre terroir au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui restera dans l’esprit de tous, « Monsieur UNESCO ».

Le banquet élaboré et servi par Dugourd Traiteur a ravi les papilles des 160 convives. Animée par l’orchestre Cocktail, la soirée dansante qui a suivi s’est terminée au petit matin.